Gridfolio
Le modèle économique de Planet+Ultra®

Sauver le monde, un tableau de bord bilanciel à la fois

Sur Planet+Ultra®, chaque auteur franchisé ouvre le bilan afférent à la raison d'être de son périmètre d'affiliation, et le boucle à la fin de chaque période comptable sur un solde conceptualisé pour rester créditeur, c'est-à-dire générateur de valeur ajoutée.
Pour vous donner un aperçu d'ensemble de la manière dont le système de franchise web (ultra intégré, puisqu'il s'agit du NetPlusUltra® conceptuel en la matière) agrège chaque bilan individuel (carré inférieur droit de la partie "Passif global") en un résultat global (carré supérieur gauche de la partie gauche "Actif global"), je vous propose le schéma méta-matriciel suivant, en guise d'introduction à l'économie globale de Planet+Ultra®:
Constitué de 4x4 bilans de déconstruction de dettes (approches gauche-droite et top-down du franchisé), autant que d'agrégation de valeur (perspectives droite-gauche et bottom-up du non-affilié), représentés en couleur le long de ses entêtes de lignes et de colonnes, il est conçu de manière à permettre aussi bien une entrée en matière progressive au débutant, qu'une optimisation rapide de l'existant au plus confirmé (en cas de problème d'affichage sur appareils mobiles, veuillez vous reporter à la page Slidefolio).

L'économie globale de Planet+Ultra®

Matrice globale de déclinaison conceptuelle:
  • Actif+Ultra®
  • Passif+Ultra®
Comme vous pouvez le constater - à condition d'avoir suivi jusqu'ici (sinon, il vous reste le parcours de rattrapage* sur mon Métafolio 2014) - toutes les économies (et pas seulement d'échelle) sont dans la formule: ce qui veut dire que grâce à la conceptualisation du principe de Maslow pour une auto-estimation au plus juste des besoins individuels (dimensions de l'économie cognitive), les tableaux de bord individuels des membres affiliés s'agrègent en une forme de mutualisation franchisée de l'effort collectif (dimensions de l'économie solidaire) qui permettra le raccord du plus grand nombre (dimensions de l'économie matérielle) à la spectroscopie décisionnelle du système de franchise web (dimensions de l'économie immatérielle du savoir).
En termes de comparaison "objectif (conceptuel)/ existant (réel)", l'agrégation des données utilisateurs par l'intermédiaire de la Déclaration Unique Conceptuelle (DUC) devrait permettre des ajustements sur-mesure, dans le sens d'une désintégration en douceur (matricielle) de tous les problèmes (générateurs d'écarts) dans leur solution de concept respective.

Navigation